Crise à l'hôpital : un enjeu immense pour l'exécutif

Le gouvernement doit dévoiler son nouveau plan-hôpital mercredi 20 novembre. Quelle est la marche de manœuvre de la ministre Agnès Buzyn ?

France 2

L'exécutif joue gros face à la colère des personnels hospitaliers. Mercredi 20 novembre, le gouvernement doit dévoiler son nouveau plan pour répondre à la crise. "On veut bien injecter de l'argent, mais à condition que ça aille vraiment dans les investissements du quotidien", explique un conseiller d'Agnès Buzyn. "On sera très loin de satisfaire leurs revendications. Ils demandent une augmentation de salaire de 300 € par mois, c'est impossible !", estime un proche de la ministre de la Santé. Il s'agira très certainement d'une prime d'une centaine d'euros pour les infirmiers et aides-soignants.

Des annonces mercredi à 10 heures

Parmi les options : la reprise de la dette de l'hôpital par l'État. "Bruxelles risque de nous retoquer pour subventions au secteur public", prévient un membre du gouvernement. Un dernier dîner d'arbitrage doit se tenir mardi 19 novembre au soir. Les annonces seront faites le lendemain à 10 heures par Édouard Philippe.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'entrée des urgences de l\'hôpital Cochin, à Paris, en janvier 2017.
L'entrée des urgences de l'hôpital Cochin, à Paris, en janvier 2017. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)