Maudy Piot, militante pour la cause des femmes handicapées, est morte

Elle avait fondé l'association "Femmes pour le dire, femmes pour agir".

Maudy Piot, fondatrice et présidente de l\'association \"Femmes pour le dire, femmes pour agir\", à Paris le 6 septembre 2016.
Maudy Piot, fondatrice et présidente de l'association "Femmes pour le dire, femmes pour agir", à Paris le 6 septembre 2016. (MAXPPP)

Elle luttait contre la "double discrimination" qui consistait, selon elle, à "être femme et être handicapée". La militante Maudy Piot, présidente et fondatrice de l'association "Femmes pour le dire, femmes pour agir" (FDFA), est morte, a annoncé le Haut conseil à l'Égalité entre les femmes et les hommes (HCE), lundi 25 décembre, lui rendant hommage sur Twitter.

Des hommages dans la classe politique

Psychanalyste mal-voyante, elle avait créé l'association FDFA en 2003. Elle était membre du Haut conseil à l'Égalité entre les femmes et les hommes depuis 2015.

Sur Twitter, la secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa, l'ancienne ministre Laurence Rossignol et la maire de Paris Anne Hidalgo ont salué son engagement militant.