La paralysie cérébrale, des symptômes variés selon les enfants

Faire 1000 pas par jour pendant 1 mois… C’est l’objectif que s’est lancé la Fondation Paralysie Cérébrale en participant au « Steptember. » Cet événement mondial permet de récolter des fonds pour la recherche autour de la paralysie cérébrale, 1ère cause de handicap moteur de l’enfant.

Chaque jour en France, 4 nouveau-nés sont atteints de paralysie cérébrale. Accident vasculaire, maladies infectieuses ou encore naissance prématurée sont les principales causes de ce handicap. Des lésions irréversibles apparaissent ainsi sur le cerveau de l’enfant entraînant des troubles moteurs, cognitifs et sensoriels chez certains. La nature et l’importance de ces troubles diffèrent selon la localisation, l’étendue et la sévérité des lésions.  

Un handicap permanent qui peut s’aggraver avec l’âge

Le Docteur Alain Chatelin, fondateur de la Fondation paralysie cérébrale décrit des symptômes très différents d’un enfant à l’autre pouvant aller « d’une simple boiterie à des enfants qui ne peuvent pas rester assis tout seul ». « Sur le plan cognitif également, certains enfants vont pouvoir faire des études à l’université lorsqu’ils seront adultes, alors que pour d’autres l’atteinte cognitive est massive et les capacités de relations sont très diminuées », ajoute-t-il.  

La rééducation et la prise en charge de la douleur sont nécessaires, tout au long de la vie du malade. Aujourd’hui grâce à la recherche et à une meilleure prise en charge, le nombre de nouveaux cas diminue chaque année de 2%.

Si vous souhaitez faire un don ou participez à l’événement Steptember, rendez-vous directement sur https://www.steptember.fr/  

La paralysie cérébrale, des symptômes variés selon les enfants
La paralysie cérébrale, des symptômes variés selon les enfants