Cet article date de plus de cinq ans.

L'aménagement obligatoire d'accès des lieux publics aux personnes handicapées reporté

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
L'aménagement obligatoire d'accès des lieux publics aux personnes handicapées reporté
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

L'échéance a été reportée, de quoi exaspérer les associations. Une équipe de France 3 fait le point.

Les associations sont en colère suite à un report de l'échéance rendant obligatoire l'accès des lieux publics aux personnes handicapées. La date butoir sera finalement étalée sur trois à neuf ans. Dans certaines communes, les efforts étaient pourtant déjà bien engagés.
Albert Bessiève, restaurateur à Limoges a investi 12 000 euros pour aménager son établissement. Du côté des administrations et autres services publics, les contraintes existent aussi. Il faut par exemple compter en moyenne 12 000 euros pour adapter les trottoirs.

Les associations montent au créneau

L'ordonnance de 2014, ratifiée hier, mardi 21 juillet, qui accorde de nouveaux délais pour ces aménagements exaspère les associations. "Trois ans c'est respectable, six ans, ça le devient moins, neuf ans pas du tout", s'offusque Gille Touillez, directeur de l'association des paralysés de France. "On attend depuis 1975, c'est énorme", déplore Ghyslaine Martinat, membre du groupe accessibilité.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.