Dorine Bourneton, une voltigeuse hors norme

Dorine Bourneton est la première pilote de voltige paraplégique au monde. Férue d'aviation, Dorine Bourneton s'entraîne pour relever le défi de la voltige aérienne. Le Magazine de la santé est allé à sa rencontre sur le tarmac de l'aérodrome de Montluçon pour assister à l'un de ses entraînements. Portrait.

Mis à jour le
publié le

Dorine Bourneton s'envole dans les airs depuis son enfance. Passionnée d'aviation, la petite fille voulait même devenir pilote professionnelle. Mais à l'âge de 16 ans, un crash d'avion la prive de ses jambes et l'empêche de réaliser son rêve. Obstinée, elle passe tout de même son brevet de pilote et enchaîne les vols.

Habituée des vols classiques, c'est grâce à son ami Guillaume, lui aussi paraplégique, qu'elle a décidé de se lancer dans une nouvelle aventure : la voltige aérienne. Pour pouvoir piloter l'avion, Dorine et les membres de son club ont dû trouver de nombreuses astuces pour pallier son handicap.

Dorine s'entraîne régulièrement depuis plus de neuf mois. Son objectif : faire une démonstration au salon de l'aéronautique du Bourget. Après de nombreuses heures de pratique avec son instructeur, elle vole désormais en solo et enchaîne les figures à 600 mètres d'altitude.

C'est la première fois qu'une femme paraplégique obtient l'autorisation de pratiquer la voltige aérienne. Pour obtenir son certificat médical, Dorine a passé une batterie d'examens afin d'évaluer la réaction de son corps face à la pression de la gravité. Désormais, il ne lui reste plus qu'à peaufiner son programme et à se préparer pour le Bourget.

Dorine est une rêveuse, souvent la tête dans les nuages. Mais lorsqu'elle est aux commandes de son avion, rien ne la détourne de son objectif. L'histoire de l'aviation compte avec Dorine une nouvelle pionnière prête à sans cesse s'envoler pour de nouvelles aventures.