Polluée en mer, la Corse déborde d'ordures sur terre

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
pollution france
FRANCEINFO
Article rédigé par
N. Ramaherison, J.-B. Marteau, P. Maire - franceinfo
France Télévisions

La collectivité unique de Corse a porté plainte mercredi 16 juin après la découverte de la nappe d'hydrocarbures au large de la côte Est.

À Porto-Vecchio (Corse-du-Sud), sapeurs-pompiers et membres de la capitainerie tentent encore mercredi 16 juin de venir à bout de la nappe d'hydrocarbures déversée le week-end précédent dans la mer Méditerranée. "C'est un travail de titan. Nous le faisons parce que l'enjeu environnemental est fondamental dans cette gestion de crise", explique Pedru Tardi, commandant de la capitainerie.

Nappe d'hydrocarbures au large de la Bretagne

À chaque marée noire, comme celle de l'Erika, du Prestige ou dus des milliers de tonnes de fioul sont mortelles pour la biodiversité. Le phénomène se répète en Corse puis lundi au large de Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor). Un navire réalisant des travaux de forage sur un futur parc éolien a répandu une nappe d'huile de 16 km de long sur trois de large. Un nouvel épisode de pollution dans l'Atlantique.

Si la consommation de plastique diminue, elle encombre toujours les eaux. Quand ce n'est pas dans les océans, c'est sur la terre que les déchets s'accumulent. L'immense majorité des détritus de l'île se trouve dans une décharge déjà pleine, à Viggianello (Corse-du-Sud). Par manque de place en 2020, 21 000 tonnes d'ordures ont été déplacées de la Corse vers le continent.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement et santé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.