Corse : l'insoluble problème du stockage des déchets

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Corse : l'insoluble problème du stockage des déchets
france 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les communes rurales corses ne veulent plus être les poubelles des grandes agglomérations comme Bastia ou Ajaccio. Enquête, dans le 19/20 du mercredi 16 juin, sur un fléau qui défigure les paysages et attise les tensions. 

Que faire des dizaines de milliers de tonnes de déchets produits chaque année en Corse ? Le problème, insoluble depuis plus de dix ans, empoisonne l'île. C'est au-dessus de la baie de Propriano, à Viggianello (Corse-du-Sud), qu'est enfouie l'immense majorité des déchets de l'île. Ce qui, il y a peu, était encore un immense trou est désormais entièrement rempli d'ordures. Un deuxième site vient donc d'ouvrir tout près, et tourne déjà à plein régime. Les élus refusent d'être les seuls à assumer cet immense stockage de poubelles. "Ce qui est révoltant, c'est que c'est le rural qui accueille l'ensemble des déchets des grosses agglomérations", explique l'un d'eux. 

Bientôt un nouveau site en zone rurale 

La situation est si critique qu'il a fallu exporter 21 000 tonnes d'ordures, rassemblées en balles plastifiées, vers le continent. "Si rien n'est fait, la situation actuelle devrait continuer de se dégrader, indique le journaliste Jean-Baptiste Marteau. La production de déchets en Corse va augmenter de 27% d'ici 2033 selon les estimations de l'assemblée de Corse." Un futur projet d'enfouissement est lancé à Giuncaggio (Haute-Corse). Ce panorama exceptionnel sera bientôt défiguré par une décharge de 35 hectares. Pour les habitants, sa proximité avec le fleuve aura des conséquences écologiques importantes. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.