Incendie de l'usine Lubrizol à Rouen : quels sont les produits qui ont brûlé ?

Beaucoup d'interrogations demeurent sur les produits qui ont brûlé lors de l'incendie de l'usine Lubrizol à Rouen (Seine-Maritime), notamment sur leur danger après combustion.

FRANCE 3

Dans l'incendie qui a ravagé le hangar de l'usine Lubrizol à Rouen (Seine-Maritime) jeudi 26 septembre, 5 253 tonnes de produits chimiques ont été détruites. La préfecture de Seine-Maritime a publié mardi 1er octobre la liste des substances impliquées. La liste comporte de nombreux produits toxiques dont certains, notés H304, peuvent être mortels en cas d'ingestion et de pénétration dans les voies respiratoires.

Toujours des analyses en cours

"On ne sait pas ce que ces produits ont donné en brûlant", relève le docteur Gilles Dixsaut, de la Fondation du souffle, inquiet également du mélange produit par la combustion de plusieurs substances dangereuses. Selon la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, les résultats des premières analyses sur les hydrocarbures polycycliques et l'amiante sont en dessous des seuils. Reste à attendre les résultats de la dioxine. L'Assemblée nationale a annoncé l'ouverture prochaine d'une mission d'information.

Le JT
Les autres sujets du JT
De la fumée s\'échappe de l\'usine Lubrizol à Rouen (Seine-Maritime), le 26 septembre 2019.
De la fumée s'échappe de l'usine Lubrizol à Rouen (Seine-Maritime), le 26 septembre 2019. (JEAN-JACQUES GANON / AFP)