"Il ne faut pas s'affoler" : le porte-parole de l’Automobile Club Association répond à Greenpeace sur la pollution automobile

Yves Carra a défendu les SUV, particulièrement polluants d'après le rapport de Greenpeace.

Les ventes des SUV, ces véhicules de gros gabarit, souvent 4×4, ont quadruplé en 10 ans en Europe selon Greenpeace.
Les ventes des SUV, ces véhicules de gros gabarit, souvent 4×4, ont quadruplé en 10 ans en Europe selon Greenpeace. (FRED TANNEAU / AFP)

L'ensemble des voitures vendues dans le monde par les grands constructeurs en 2018 vont émettre autant que tous les habitants de l'Union européenne, affirme Greenpeace dans un rapport publié mardi 10 septembre. Le rapport est dévoilé alors que les parlementaires vont de nouveau examiner la loi énergie climat avec la question de l'encadrement de la publicité pour les SUV.

"Ils sont dans leur rôle de lobbying, parce que les débats reprennent à l'Assemblée aujourd'hui sur la loi d'orientation sur la mobilité", a réagi mardi sur franceinfo Yves Carra, le porte-parole de l’Automobile Club Association. "Ils sortent quelques chiffres qui risquent de faire un petit peu peur. Il n'y a rien de nouveau sous le soleil. Ils sont dans leur rôle de lobbying. Mais il ne faut pas s'affoler pour autant", a-t-il tempéré.

"Dans un SUV, vous êtes plus en sécurité"

"L'homme est polluant sur la planète et l'industrie automobile est en train de changer ses habitudes, a affirmé le porte-parole de l'Automobile Club Association. Il y a un temps idéologique, un temps politique et il y a un temps technologique et industriel. Il faut laisser le temps aux technologies et aux industriels de changer progressivement".

Dans son rapport, Greenpeace pointe en particulier les SUV, dont les ventes ont quadruplé en dix ans en Europe. Yves Carra a défendu ces véhicules de gros gabarit, souvent 4X4, mis en cause par l'ONG dans son rapport en ironisant : "Arrêtons de faire des enfants. Quand vous avez d'enfants, les poussettes, sans une voiture un petit peu grande, je ne sais pas comment vous faites".  

Yves Carra a déclaré que les SUV correspondaient à un usage. "Avant il y avait le monospace. Quand vous avez une famille, des enfants, vous êtes en sécurité, a-t-il estimé. Si le poids augmente c'est qu'il y a plus de technologie embarquée pour la sécurité routière."  Selon lui, avec une petite citadine, "vous ne partez pas en vacances de la même façon qu'un SUV. Ce n'est pas la même sécurité routière. Dans un SUV vous êtes plus en sécurité."