Compteur Linky : victoire pour une douzaine d'opposants

En plateau, Julien Cholin revient sur la décision de justice dans le dossier Linky.

FRANCE 3

Nouvel épisode dans la bataille autour du compteur électrique Linky. La justice a invalidé l'installation de l'appareil pour raison médicale pour 13 particuliers. Pour les anti-Linky, c'est une victoire. Alors, l'avenir du compteur Linky est-il menacé ? "Pas à court terme", assure en plateau Julien Cholin.  

Enedis a trois mois pour retirer les compteurs 

"En fait, ils étaient plus d'une centaine à s'être associés à ce recours. Le tribunal de Tours (Indre-et-Loire) a donné raison à seulement 13 d'entre eux : 12 adultes et un mineur. Tous assureraient qu'ils étaient électrosensibles, certificat médical à l'appui", poursuit le journaliste de France 3. Et d'ajouter : "Or, le tribunal a décidé qu'il était, je cite : 'Démontré l'existence d'un dommage imminent et d'un lien de causalité direct entre la pose du compteur Linky et les pathologies présentées par demandeurs'. Enedis a donc trois mois pour retirer les compteurs qu'elle avait déjà installés." 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un compteur Linky installé à Saint-Symphorien, le 24 novembre 2017. 
Un compteur Linky installé à Saint-Symphorien, le 24 novembre 2017.  (DAMIEN MEYER / AFP)