En Loire-Atlantique, des médecins de garde pour les petites villes

L'isolement des zones rurales se traduit aussi par la difficulté d'accéder aux soins, à l'hôpital, la nuit. Le département de Loire-Atlantique a mis en place une permanence de 5 médecins qui se rendent dans les villages isolés.

FRANCE 2

À Pornic (Loire-Atlantique), la nuit vient de tomber, plus aucun cabinet médical n'est ouvert. Dans le petit hôpital, le docteur Mercier entame sa garde. Il est médecin mobile, pour répondre à toutes les petites urgences à 50 kilomètres à la ronde, un dispositif unique en France.

Cinq médecins pour toute la Loire-Atlantique

Dans sa voiture, tout est prêt : oxygène, électro-cardiographe, la "trousse d'urgence", dans laquelle le docteur a "un certain nombre de produits, pour calmer la douleur notamment", détaille-t-il, car "la douleur c'est important la nuit, c'est souvent un des principaux motifs d'appels". Dans la chambre, il garde son téléphone à portée de main et une longue attente commence. Lors d'un déplacement, il doit soigner, mais aussi rassurer les proches des malades.

Comme lui, ils sont cinq médecins de garde en Loire-Atlantique pour couvrir les campagnes. Une manière de faire des économies sur le système de santé, à en coire le docteur Philippe Compain, vice-président de l'Association permanence des soins.

Le JT
Les autres sujets du JT
La coordination entre les médecins de ville et l\'hôpital a permis de réduire de 15% le nombre de personnes âgées accueuillies aux urgences. (illustration)
La coordination entre les médecins de ville et l'hôpital a permis de réduire de 15% le nombre de personnes âgées accueuillies aux urgences. (illustration) (JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)