Tabac : un mois pour arrêter la cigarette

Le mois de novembre, c'est le mois sans tabac. L'opération du gouvernement est aussi testée dans les entreprises. Pour beaucoup de salariés, la cigarette est en effet un moyen de lutter contre le stress ou de créer du lien social. France 3 a retrouvé un salarié fumeur rencontré il y a un an.

FRANCE 3

Noël Garrier-Giraudeau est acheteur dans une grande société aéronautique, un équipementier pour l'espace et la défense. Mais ce qu'il n'achète plus, ce sont des cigarettes, car il a arrêté de fumer grâce à son entreprise, qui a organisé des séances de coaching durant un an. Désormais, il incite ses collègues fumeurs à stopper le tabac. Le sevrage du tabac et l'information sur ses dangers, c'est son médecin qui les a mis en place.

Des ateliers pour accompagner les salariés dans leur sevrage

Noël Garrier-Giraudeau fumait depuis l'âge de 15 ans. Il y a encore un an, il fumait un paquet par jour. Petit à petit, il a réussi à arrêter. Sa dernière cigarette, c'était il y a trois mois. Un arrêt du tabac presque obligatoire pour lui, car il voulait être en forme pour participer au Rallye Aïcha des Gazelles, dans le désert marocain. Cette année, cette entreprise reconduit des ateliers pour accompagner les salariés qui veulent décrocher de la nicotine. Avec ce programme, l'an dernier, cinq personnes ont totalement arrêté de fumer. Quant à Noël Garrier-Giraudeau, dans ses promenades, il peut respirer à pleins poumons.

Le JT
Les autres sujets du JT
(PHILIPPE HUGUEN / AFP)