Cocaïne sur le littoral atlantique : un jeune de 17 ans interpellé avec cinq paquets de drogue ramassés sur la plage de Lacanau

Plusieurs ballots de cocaïne se sont échoués à Lacanau, forçant le maire à interdire l'accès à la plage.

Les policiers et douaniers recherchent des paquets de cocaïne sur les plages du littoral atlantique alors que 763 kilos ont déjà été découverts dans le sable ces dernières semaines.
Les policiers et douaniers recherchent des paquets de cocaïne sur les plages du littoral atlantique alors que 763 kilos ont déjà été découverts dans le sable ces dernières semaines. (ISABELLE LOUVIER / MAXPPP)

Un jeune de 17 ans a été interpellé par les gendarmes à Lacanau (Gironde), lundi 11 novembre, en possession de cinq kilos de cocaïne, a appris franceinfo de source proche de l'enquête.

Le jeune homme, originaire de Toulouse, avait ramassé cinq ballots de drogue d'un kilo chacun sur la plage, profitant de l'échouage de nombreux ballots de cocaïne, ces dernières semaines sur le littoral atlantique.

Depuis la mi-octobre, 763 kilos de drogue ont déjà été découverts sur l'ensemble des plages de la façade atlantique, des Landes à la Loire-Atlantique indiquait dimanche le procureur de la République de Rennes après l'ouverture d'une enquête. La Juridiction Inter Régionale Spécialisée (Jirs) de Rennes a été saisie de la procédure "afin de centraliser les recherches initialement diligentées localement par les parquets de Saint-Nazaire, Bordeaux et Dax", écrivait-il encore.

10 ans d'emprisonnement

Le procureur de Rennes rappellait aussi qu'en cas de découverte d'un de ces paquets, toute personne doit immédiatement prévenir les forces de l'ordre, gendarmes ou policiers. "Le fait de transporter ce type de produit constitue un délit passible de 10 années d'emprisonnement" avertissait-il.

760 kilos, ça fait beaucoup d’argent, dans les 26 millions d'euros.David Weinberger, sociologue à l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justiceà franceinfo

En moyenne aujourd’hui, "la cocaïne est vendue autour de 30 000 euros le kilo par les grossistes en France" expliquait lundi 11 novembre sur franceinfo, David Weinberger, sociologue à l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice. Mais "c’est une cocaïne moins pure que celle retrouvée [sur les plages françaises], donc on pourrait estimer sa valeur marchande autour de 35 000 euros le kg."