Plusieurs centaines de kilos de cocaïne s'échouent en paquets sur les plages de la façade atlantique

A ce jour, 763 kg de drogue ont été retrouvés sur l'ensemble des plages de la façade atlantique, de la Loire-Atlantique jusque dans les Landes, indique dimanche le procureur de la République. Une juridiction interrégionale a été saisie.

Les douaniers à la recherche de paquets de cocaïne sur la plage des Moliets (Landes), le 10 novembre 2019.
Les douaniers à la recherche de paquets de cocaïne sur la plage des Moliets (Landes), le 10 novembre 2019. (ISABELLE LOUVIER / MAXPPP)

Des paquets contenant de la cocaïne ont été retrouvés par des promeneurs sur les plages d'Arcachon et de La Teste-de-Buch (Gironde), a appris France Bleu Gironde samedi 9 novembre. Un hélicoptère des douanes a par ailleurs récupéré vendredi en mer, entre Capbreton et Vieux-Boucau (Landes), plusieurs kilos de cette drogue, pour une valeur marchande estimée à plus de trois millions d'euros, selon France Bleu Gascogne. 

Ces ballots de cocaïne "s’échouent sur la façade atlantique depuis les Landes jusqu’à l’embouchure de la Loire depuis la mi-octobre avec une intensification depuis le 4 novembre", indique dimanche le procureur de la République de Rennes, Philippe Astruc, dans un communiqué. A ce jour, 763 kg de drogue ont été retrouvés.

"Au vu du nombre important de points de découverte, la juridiction interrégionale spécialisée de Rennes a été saisie de la procédure, afin de centraliser les recherches initialement diligentées localement par les parquets de Saint-Nazaire, Bordeaux et Dax", précise le communiquéL'enquête a donc été confiée à la section de recherches de la gendarmerie maritime, au groupement de gendarmerie de la région Pays de la Loire ainsi qu'à l'office central pour la répression du trafic illicite de stupéfiants.

Un produit "très dangereux"

Cette cocaïne, "pure à 83%", est "un produit très dangereux sous cette forme, sa consommation pouvant entraîner une overdose", prévient le procureur de la République. Il rappelle que "toute découverte doit être immédiatement portée à la connaissance des services de police ou de gendarmerie sans aucune manipulation". Le fait de transporter ce type de produit constitue un délit passible de 10 années d'emprisonnement. 

Il pourrait s'agir de la cargaison d'un bateau de trafiquants tombée à la mer en raison du mauvais temps ou d'une avarie. C'est en tout cas l'hypothèse privilégiée, selon le procureur.