Onze tonnes de cannabis saisies près de Besançon, une première depuis quinze ans

Le cannabis a été saisi à bord d'un poids-lourd sur l’autoroute A36 en direction de Paris. Quatre personnes ont été placées, à ce stade de l'enquête, en garde à vue.

Saisie de plus de deux tonnes de cannabis, le 2 août 2006, au péage de Saint-Jean-de-Védas (Hérault). 
Saisie de plus de deux tonnes de cannabis, le 2 août 2006, au péage de Saint-Jean-de-Védas (Hérault).  (DOUANE FRANCAISE / AFP)

Onze tonnes de cannabis ont été saisies dans le secteur de Besançon (Doubs), vendredi 10 mai, a appris France 3 de source proche de l'enquête, lundi 13 mai. La dernière saisie de cette ampleur remonte au 29 juin 2004, où dix tonnes de cannabis avaient été saisies sur un voilier au large du Touquet (Pas-de-Calais). 

Cette saisie a été effectuée au terme d'une enquête entamée en 2017 par la police judiciaire et la JIRS (Juridiction inter-régionale spécialisée) de Nancy. Selon France Bleu Grand Est, l'information judiciaire, dirigée en collaboration avec la Direction générale de la sûreté nationale du Maroc et des Unidad De Droga y Crimen Organizado (UDYCO) espagnoles, a permis d'établir un trafic d’ampleur entre le Maroc, l’Espagne, la France et la Belgique, réalisé notamment au moyen de sociétés de transport de fret.

Plusieurs véhicules dont un poids-lourd

Plusieurs véhicules, dont un poids-lourd, ont ainsi été interceptés dans la soirée du vendredi 10 mai sur l’autoroute A36 en direction de Paris, dans le secteur de Besançon. Quatre personnes, dont un ressortissant italien, ont été placées en garde à vue à ce stade l'enquête. 

En 1999, les douanes françaises avaient effectué une saisie record de 23,5 tonnes sur un chalutier dans la Manche. En 2014, 42,7 tonnes de cannabis avait été récupérées au large de la Sicile par la police financière italienne, dans le cadre d'une enquête menée par les douanes françaises. Il s'agissait là d'une des plus grosses saisies de résine de cannabis jamais réalisées en Europe.