Cet article date de plus de six ans.

Deuxième décès d'un greffé du cœur Carmat

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Deuxième décès d'un greffé du coeur Carmat
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

L'homme de 69 ans qui avait reçu en août dernier un coeur artificiel est décédé samedi 2 mai.

Peu avant son décès samedi 2 mai, l'homme de 69 ans avait une vie quasi normale. Il y a neuf mois dans l'hôpital de Nantes, il avait reçu l'implantation d'un cœur artificiel Carmat, qui reproduit à l'identique les battements d'un cœur naturel. Alors que le premier porteur d'un coeur de ce type avait succombé 74 jours après l'implantation, des modifications avaient été faites et ce deuxième patient était porteur d'un nouvel espoir pour les équipes médicales. Mais cette fois, ce sont les poumons, le foie et les reins qui sont la cause du décès.

L'espoir demeure

Les médecins fondent toujours beaucoup d'espoir sur cette technologie. Il y a un mois, un troisième patient a été implanté à Paris.Le quatrième conclura lui les premiers essais cliniques. Viendra ensuite l'espoir de commercialiser à grande échelle ce cœur artificiel.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Santé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.