Cet article date de plus d'un an.

Déserts médicaux : en Vendée, un maire réclame l'égalité d'accès aux soins

Publié
Déserts médicaux : en Vendée, un maire réclame l'égalité d'accès aux soins
Déserts médicaux : en Vendée, un maire réclame l'égalité d'accès aux soins Déserts médicaux : en Vendée, un maire réclame l'égalité d'accès aux soins
Article rédigé par France 2 - B. Vioche, A. Ropert, C. Mijeon
France Télévisions
France 2
En Vendée, à Grues, le maire s'alarme concernant l'accès aux soins de ses habitants.

Le maire de Grues (Vendée) vient tout juste de retirer la bannière qui cachait le mot "égalité" du fronton de sa mairie. Un geste symbolique qui illustrait bien son combat contre les déserts médicaux. Cette décision fait suite aux injonctions et aux menaces de la préfecture de Vendée. "Je n'ai pas fait cette action pour polémiquer. C'était une action faite pour faire remonter le sentiment de ma population par rapport à la possibilité de se faire soigner correctement dans notre territoire", confie Gilles Wattiau, maire de Grues.

"Il faut aller très loin"

Peu ou pas de médecin dans les environs. Et ceux qui restent sont pour la plupart sur le départ en retraite. Il faut faire pas moins d'une trentaine de kilomètres, voire plus, pour se soigner. "C'est des mois et des mois pour avoir un rendez-vous chez un ophtalmologiste et il faut aller très loin", précise un habitant. Malgré l'égalité retrouvée sur la façade de la mairie, les habitants attendent que leurs droits au soin soient enfin respectés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.