Déserts médicaux : dans la Vienne, l'épuisement des médecins de campagne

Publié
Déserts médicaux : dans la Vienne, l'épuisement des médecins de campagne
Article rédigé par
France Télévisions

Les équipes de France Télévisions ont passé une journée auprès d'une médecin de campagne, la seule de son village et de son secteur dans la Vienne. Un quotidien épuisant. 

La commune des Trois-Moutiers (Vienne) recherche des médecins désespérément. 2 000 patients viennent ici consulter la seule généraliste du secteur. Le couple Germain a fait 10 km pour venir, et a l'habitude de prendre son mal en patience. "Une année il avait de la bronchite, on a attendu trois semaines, après ça fait des complications", confie Ginette Germain. Cécile Richard est la dernière médecin du village. Ils étaient encore trois en 2015. Elle reçoit jusqu'à 30 patients par jour, un rythme qui l'a exténuée. 

75 000 euros d'aide pour les nouveaux arrivants 

Durant sa pause déjeuner, elle troque le repas contre la paperasse. Installée depuis deux ans, elle attend l'arrivée d'autres jeunes médecins. Une interne de Poitiers (Vienne) est venue travailler quelques mois, mais, découragée par le trajet, elle cessera son activité dans un mois. De son côté, Cécile Richard a réduit les consultations à domicile au minimum. Malgré les difficultés, elle se dit "très épanouie" aux Trois-Moutiers, où elle possède une "très belle maison", et a accès à une vie culturelle riche en moins de 30 minutes. La Caisse primaire d'assurance maladie et le département promettent 75 000 euros d'aide pour les nouveaux arrivants. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.