Des allergènes et perturbateurs endocriniens trouvés dans les produits cosmétiques

Des substances allergènes ou dangereuses sont présentes dans les produits pour bébés. L'alerte est en fait générale. Pascale Manzagol est sur le plateau de France 3.

FRANCE 3

Pascale Manzagol revient en plateau sur l'examen de l'association UFC-Que choisir sur les produits cosmétiques. Des substances nocives ont été trouvées. "L'association de consommateurs a scruté les étiquettes des produits qui sont présents dans notre salle de bain, et elle a découvert des substances préoccupantes dans 185 d'entre eux (shampoings, dentifrices, crèmes hydratantes, après-rasage...). Personne n'est épargné puisque les grandes marques comme les produits courants figurent dans la liste. On trouve même des crèmes estampillées hypoallergéniques, qui contiennent un allergène", indique la journaliste.

Perturbateurs endocriniens

62 allergènes ont été identifiés dont le fameux MIT, bête noire des dermatologues. "Pourtant, en 2013, les fabricants s'étaient engagés à retirer ce conservateur des produits pour bébés, mais on y est pas encore, il devrait être interdit par l'Europe dans les prochains mois. L'association a également détecté des perturbateurs endocriniens que l'on soupçonne d'avoir des effets néfastes sur la puberté et la fertilité", conclut-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'association UFC-Que choisir a relevé des \"substances préoccupante\" dans 185 produits cosmétiques courants.
L'association UFC-Que choisir a relevé des "substances préoccupante" dans 185 produits cosmétiques courants. (MAXPPP)