Cet article date de plus de quatre ans.

Vidéo TOO GOOD TO GO : "trop bon pour être jeté"

Publié
Durée de la vidéo : 6 min.
Invitée de Stéphane Dépinoy dans ":L'éco" mercredi 31 mai, Lucie Basch, fondatrice de l'application "Too good to go" explique comment réduire durablement le gaspillage alimentaire.
franceinfo
Article rédigé par
Thomas Tissaud - franceinfo
France Télévisions

Invitée de Stéphane Dépinoy dans ":L'éco" mercredi 31 mai, Lucie Basch, fondatrice de l'application "Too good to go" explique comment réduire durablement le gaspillage alimentaire.

"Tous les commercants de quartier ont des invendus en fin de journée, l'idée c'est de donner la possibilité à chacun d'entre-nous de passer récupérer ces invendus à la fermeture" explique Lucie Basch sur le canapé gris de ":L'éco", mercredi 31 mai.

Elle poursuit : "Dans le monde, un tiers de ce qui est produit fini à la poubelle. Ramené à l'échelle de la France, c'est vingt tonnes de produits qui sont jetées toutes les minutes, un chiffre effroyable!"

"Petits volumes"

"Too good to go", une concurrence deloyale pour les associations alimentaires ? Lucie Basch répond à la question qui fâche : "L'idée de "Too good to go" n'est pas d'entrer en concurrence avec les associations. Pour elles, il est impossible de passer par tous les commerces tous les soirs. On est dans l'idée de compléter leur travail et de permettre aux petits volumes d'invendus d'être quand même récupérés."

Comme à son habitude, Stéphane Dépinoy a conclu l'interview avec la chanson préférée de l'invitée. Lucie Basch a choisi I walk the line de Johnny Cash pour débuter la journée. 

":L'éco" vous donne rendez-vous du lundi au jeudi à 9h20 sur Franceinfo.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.