Santé : la "maladie du soda" prend de l'ampleur

La NASH, acronyme anglais qui désigne celle que l'on appelle "maladie du soda" ou "maladie du foie gras", touche de plus en plus de Français.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Une heure de marche rapide chaque jour. Touché par la "maladie du soda", Thierry Astic doit désormais s'y tenir. Il y a un an et demi, il a subi une greffe de foie. Thierry était obèse et diabétique, l'accumulation de graisse dans son foie et l'inflammation ont entraîné une cirrhose. Avec sa famille, il a pris la décision de changer son alimentation : fini les produits transformés, désormais Thierry se tourne avant tout vers les produits frais.

Les Français sont de plus en plus atteints

Comme lui, les Français sont de plus en plus nombreux à souffrir de la NASH, acronyme anglais de la maladie. Ce phénomène inquiète les spécialistes qui estiment qu'il pourrait être enrayé avant l'arrivée de la maladie, en changeant ses habitudes. Il est conseillé de bouger plus, de manger moins gras et moins sucré. Ces règles connues pour protéger notre coeur permettent aussi d'épargner notre foie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les boissons sucrées sont caloriques mais n\'ont aucun effet sur le sentiment de satiété.
Les boissons sucrées sont caloriques mais n'ont aucun effet sur le sentiment de satiété. (DIGITAL VISION / GETTY IMAGES)