Ostréiculture : des professionnels en difficulté à cause de la crise sanitaire

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Ostréiculture : des professionnels en difficulté à cause de la crise sanitaire
France 2
Article rédigé par
A. Guillé-Épée, J. Delage, R. Luquès - France 2
France Télévisions

Le secteur de l'ostréiculture fait grise mine, à l'approche de la mi-décembre. Les commandes d'huîtres pour Noël accusent une forte baisse et des centaines d'entreprises sont en grande difficulté. 

Dans un bassin ostréicole de Marennes-Oléron (Charente-Maritime), les professionnels ne sont pas à la fête. Avec la fermeture des restaurants, et les réunions de famille réduites, les commandes d'huîtres sont déjà en baisse. Nicolas Chaubard est responsable de la production d'une maison ostréicole à Bourcefranc. Ses petites huîtres vont grandir en mer pendant près de trois ans. Pour les plus grosses, commercialisables, Nicolas Chaubard doit changer ses habitudes. Certaines vont devoir rester sur les tables encore quelques temps. "On n'a pas trop de précommandes, on ne sait pas trop sur quel pied danser", regrette-t-il.

Le volume des expéditions a fondu

Les commandes ont chuté de moitié depuis mars. Les 12 salariés de l'entreprise sont au chômage partiel. "On n'a pas notre salaire complet, les heures supplémentaires, il n'y en a plus. Je perds une centaine d'euros par mois", déplore Stéphanie Rivière, responsable administrative de l'entreprise. La société fournit les restaurants dans plusieurs pays d'Europe. Avec la pandémie, le volume des expéditions a fondu. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Alimentation

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.