"On sent vraiment le rhum" : après le succès des bières sans alcool, les premiers spiritueux 0° débarquent

Les premiers gins et rhums sans alcool élaborés à partir d'authentiques spiritueux arrivent sur le marché mondial et veulent reproduire le succès des bières sans alcool.

Article rédigé par
Romane Brisard - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Illustration rhum. (ALEXANDRE MARCHI / MAXPPP)

"Attention, les bâtiments sont d’époque", prévient Jean-Charles qui mène la visite dans la distillerie Crozet. On y fabrique des sirops de père en fils depuis 150 ans. Mais depuis peu, un nouveau produit coule dans les alambics : les Sober Spirit. Ce sont les premiers rhums et gins sans alcool distillés et élaborés à partir de véritables spiritueux. Des produits 100% français censés répondre à une popularité de plus en plus forte des alternatives à l’alcool.

Une fois que l'alcool a été séparé du liquide, Jean-Charles travaille les arômes : “Avec cette extraction, nous allons essayer de l'améliorer, de la sublimer en faisant des rajouts de chênes, d'orange, de cacao et puis d'autres éléments qui restent secrets.” Des centaines de tests plus tard, l’illusion semble être totale pour les clients. “C’est super bon, estime Eléa qui déguste un daikiri. Dans la bouche, tu sens qu'il y a du rhum, mais ça ne brûle pas au niveau de la gorge.” Pour Louanne qui goûte de son côté à un mojito, “il n'y a pas le côté fort qui fait mal en fin de bouche, mais ça sent vraiment le rhum".

Une génération 0° d'alcool

À 24 ans, ces deux jeunes femmes ne pensent pas à arrêter l’alcool mais elles envisagent tout de même de faire une place à ce produit dans leurs placards. "Je vais pouvoir boire les cocktails que je veux, explique Éléa. On pourra ensuite reprendre la route ou, si je bosse le lendemain, pas de répercussions négatives."

Selon Calyxte Payant, le créateur de ces spiritueux sans alcool, les français à la recherche d’alternative sont de plus en plus nombreux. “On a vraiment vu un virage, explique-t-il. La bière sans alcool a été le meilleur lancement de la grande distribution, tout produit et toutes catégories confondues."

"La consommation d'alcool a été divisée par deux depuis les années 1960 mais c'est également un mouvement global. Il faut savoir qu'en Angleterre, aujourd'hui, il y a 25% de ceux qui sont nés au début des années 2000 qui ne consomment plus d’alcool."

Calixte Payant, entrepreneur

à franceinfo

La boisson de Calixte trouve son public. Imaginée dans la cuisine du jeune entrepreneur, elle a été décoré en 2021 meilleur spiritueux sans alcool au monde devant 160 concurrents, et cela, avant même le début de sa commercialisation.


Le business du zéro alcool est un reportage à retrouver en longueur dans le Quart d'heure, le podcast d'actualité de franceinfo disponible à partir de 18 heures sur l'appli Radio France et franceinfo.fr.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Alimentation

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.