Les bonbons Treets vont faire leur retour en France

La marque Lutti a astucieusement racheté les droits de propriété de cette marque, qui appartenait auparavant à Mars, rapporte "Le JDD".

Ces cacahuètes enrobées de chocolat, lancées en 1955, avaient disparu des étals français en 1986.
Ces cacahuètes enrobées de chocolat, lancées en 1955, avaient disparu des étals français en 1986. (TREETS)

Plus de trente ans après, fondra-t-il toujours dans la bouche et pas dans la main ? Le confiseur français Lutti va resortir en France les bonbons Treets, révèle le Journal du Dimanche dimanche 24 juin. Ces cacahuètes enrobées de chocolat, lancées en 1955, avaient disparu des étals français en 1986. Leur propriétaire, l'Américain Mars, avait à l'époque justifié cette décision par la nécessité de ne pas faire concurrence à ses M&M's.

Le confiseur américain ne comptait visiblement tellement plus sur cette marque qu'il n'a pas renouvellé ses droits de propriété qui ont récemment expiré, explique l'hebdomadaire. Une faille repérée par Lutti qui a créé pour l'occasion The Peanut Company, une filiale destinée à la relance des Treets, fin 2017.

La nouvelle version des Treets gardera son logo et sa recette d'époque. Seule la couleur de l'emballage a été modifiée, ­passant du jaune à l'orange. Le journal explique que "le consommateur visé sera plus âgé que celui de M&M's, grâce à l'effet nostalgie". Le PDG de Lutti explique d'ailleurs qu'un "pacte de non-agression a été conclu avec le groupe Mars pour ne pas être en concurrence frontale avec M&M's".