Initiative : la seconde vie des fruits

À Strasbourg (Bas-Rhin), des fruits abîmés sont récupérés. Tout au long de cette semaine, de nombreux étudiants ont pu déguster de délicieux smoothies.

Voir la vidéo
FRANCE 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Des fruits, dans un lait de soja ou d'avoine, relevés d'une pincée d'épices : la recette est simple et les smoothies sont très appréciés par des étudiants strasbourgeois (Bas-Rhin). Des fruits qui retrouvent ainsi leur noblesse perdue, car trop mûrs ou abîmés. Souvent délaissés sur les étals, ils ont été récupérés in extremis avant d'atterrir à la poubelle.

Les fruits un peu flétris ont plus de saveur

"Le consommateur n'achète plus à partir du moment où c'est un peu flétri ou abîmé, alors que c'est là où il a le plus de saveurs", explique Emmanuel Tran, fondateur de la startup Mummyz, qui lutte contre le gaspillage. "C'est ça qu'on essaie d'apporter aux étudiants pour qu’eux, par la suite, deviennent des consommateurs responsables", ajoute-t-il. Manger des produits de saison, surveiller les dates de péremption, laisser leur chance aux fruits et légumes non calibrés : des solutions simples pour éviter le gaspillage.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le montant de ce crédit d\'impôt pour l\'agriculture biologique est de 3 500 euros.
Le montant de ce crédit d'impôt pour l'agriculture biologique est de 3 500 euros. (GUILLAUME SOUVANT / AFP)