Gaspillage : un supermarché des Landes pris en flagrant délit

Depuis 2016, les grandes surfaces n'ont plus le droit de jeter la nourriture qu'elles ne peuvent plus vendre. Lundi 4 février, un huissier a constaté qu'un centre Leclerc des Landes ne respectait pas la loi.

France 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

50 kilos d'aliments ont été jetés et aspergés d'eau de javel. Ces poubelles sont celles d'un magasin Leclerc de Mimizan dans les Landes. À l'entrée du supermarché, les clients se disent choqués. Contacté par une équipe de France 2, le directeur de l'établissement n'a pas souhaité répondre. "Même si c'est un petit magasin, c'est incompréhensible, c'est du laxisme et du non-respect de notre charte", a indiqué le directeur de l'enseigne Michel-Édouard Leclerc dans un tweet.

Durcir la loi

Les produits jetés auraient dû rejoindre les stocks des associations d'aide alimentaire. Depuis 2016, une loi impose aux magasins de plus de 400 m2 de leur donner leurs invendus. Pour Me Arash Derambarsh à l'origine du texte, les peines devraient être alourdies et être plus dissuasives. L'avocat promet de déposer plainte à chaque infraction qu'il constatera, un moyen selon lui de contraindre les supermarchés à donner plus d'invendus.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des promotions dans un supermarché, à Montesson (Yvelines).
Des promotions dans un supermarché, à Montesson (Yvelines). (LIONEL BONAVENTURE / AFP)