États-Unis : des végans reconvertis en bouchers

Au Texas, aux États-Unis, France 2 a rencontré d'anciens végans devenus bouchers ou éleveurs. Une reconversion radicale pour combattre la malbouffe.

France 2

Pendant des années, Ben Runckle ne mangeait plus de viande. Aujourd'hui, il tient une boucherie à Austin, au Texas (États-Unis). "C'est un geste primitif, mais c'est beau, c'est en fait un geste naturel", estime le nouvel artisan. Pendant dix ans, il ne mangeait aucun produit animal. Un choix effectué après des lectures sur l'industrie. À l'époque, Ben Runckle mangeait du soja et de la fausse viande à base de plantes. "Il y avait même un bout de bois au milieu pour faire comme si c'était un os", se souvient-il en souriant.

"Les bouchers éthiques"

À quelques kilomètres de là, le boucher se fournit auprès d'un autre ancien végan, devenu éleveur de bisons. Taylor Collins a longtemps tenu un magasin dédié au régime sans produit animal. "Ca vous va de savoir que ce que vous achetez à pousser en abîmant les sols ?", s'adresse-t-il aux végans. Les bisons de Taylor Collins vivent en totale liberté et sans consommer de pesticides. Le mouvement auquel appartiennent les deux hommes porte un nom : "les bouchers éthiques".

Le JT
Les autres sujets du JT
De la viande hachée, le 15 juin 2017 à Paris.
De la viande hachée, le 15 juin 2017 à Paris. (PHOTO12 / GILLES TARGAT / AFP)