Derrière nos étiquettes : que valent les appellations des produits dits "régionaux" ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Derrière nos étiquettes : que valent les appellations des produits dits "régionaux" ?
France 2
Article rédigé par
J. Duponchel, F. Le Moal, V. Huon, R. Laurentin - France 2
France Télévisions

Dans la rubrique "Derrière nos étiquettes", les téléspectateurs posent leurs questions concernant la consommation, et les équipes de de France 2 enquêtent. Les produits régionaux jouissent de nombreuses appellations, mais sont-ils vraiment régionaux ? Le 13 Heures fait le point, mardi 12 janvier.

Rosette de Lyon (Rhône), moutarde de Dijon (Côte-d’Or)… Les produits régionaux sont particulièrement prisés des Français qui peuvent retrouver de bons goûts des terroirs. Mais est-on certain qu’un produit régional l’est réellement ? Mardi 12 janvier, les équipes de France 2 se sont penchées sur la question. "Quand j’achète des tranches de jambon, j’aimerais bien savoir d’où vient le cochon qui a servi à fabriquer ces tranches de jambon", s’interroge Jamy Pruvot.

Des escargots de Bourgogne qui viennent de Pologne

Camille Dorioz, responsable des campagnes chez Foodwatch, analyse des emballages. Quand il observe celui de la rosette de Lyon, il note, écrit en tout petit, "viande d’origine de l’Union européenne" et non du Rhône spécifiquement. "Rosette de Lyon est un nom de produit que l’on peut faire partout dans le monde, avec de la viande de porc qui vient de partout dans le monde et qui s’appellera rosette de Lyon quand même", juge-t-il. Idem pour les escargots de Bourgogne, qui viennent de Pologne.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.