Décès de Paul Bocuse : "Il a été le premier ambassadeur de la gastronomie française à l'international"

Paul Bocuse, décédé ce samedi 20 janvier, a ouvert la voie aux chefs français qui désirent s'installer à l'étranger.

Cette vidéo n'est plus disponible

Laurent Desbonnets est en direct sur le plateau de France 2 et revient sur l'héritage de Paul Bocuse après sa disparition samedi 20 janvier. "Des chefs français ouvrent chaque année des dizaines de restaurants sur tous les continents. Paul Bocuse a été pionnier, notamment au Japon et en Floride, mais la relève est aujourd'hui très largement assurée", explique le journaliste.

Les Français s'exportent

Alain Ducasse par exemple possède huit restaurants à l'étranger, Joël Robuchon en possède treize en dehors de France, et certains Français, moins connus, n'exercent qu'à l'étranger et ont construit des empires. "Ainsi, J-G Vongerinchten par exemple possède 38 restaurants, essentiellement aux États-Unis. Toutefois, bizarrement, aucun restaurant français n'est arrivé la première place des classements internationaux. Mais, petite consolation, la France compte six restaurants parmi les 50 meilleurs du monde", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le chef Paul Bocuse devant l\'Auberge du Pont de Collonges (Rhône), le 24 mars 2011.
Le chef Paul Bocuse devant l'Auberge du Pont de Collonges (Rhône), le 24 mars 2011. (LAURENT CIPRIANI/AP/SIPA / AP)