Contamination par E. coli : une troisième gamme de pizza de la marque Buitoni mise en cause

Après "Fraîch'up" et "Bella Napoli", c'est au tour de la gamme "Four à Pierre" de la marque Buitoni d'être pointée du doigt. Des consommateurs vont porter plainte après la contamination d'une fillette à la bactérie E. coli, a appris franceinfo jeudi. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le logo Buitoni sur l'usine de Caudry qui produit des pizzas, dans le nord de la France, le 1er avril 2022. (FRANCOIS LO PRESTI / AFP)

Une troisième gamme de pizza de la marque Buitoni est mise en cause par une famille de consommateurs, ont appris franceinfo et France Télévisions auprès de son avocat jeudi 5 mai. Me Richard Legrand annonce qu'une plainte va être déposée pour "mise en danger de la vie d'autrui", "blessures involontaires" et "tromperie".

Il représente une famille installée dans la Vienne, dont la fillette de 7 ans a été hospitalisée deux jours en mars après avoir mangé une pizza de la gamme "Four à Pierre". Elle a été contaminée par la bactérie escherichia coli, dite E. coli, et a eu de graves complications intestinales.

Gamme "Four à Pierre" pointée

La mise en cause de cette troisième gamme de pizza de la même marque est "inquiétante pour la suite des choses" car "malheureusement peut-être que d'autres personnes ont été victimes suite à la consommation d'une autre gamme" de Buitoni, déplore l'avocat.

Jeudi matin, une deuxième gamme de pizza a été visée par une plainte, la gamme "Bella Napoli". Le scandale a commencé en mars dernier, avec le retrait des pizzas de la gamme "Fraîch'Up" par le groupe Nestlé, propriétaire de Buitoni. Une cinquantaine de cas de contamination à la bactérie E.coli sont potentiellement liés à la consommation de ces pizzas.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Alimentation

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.