Consommation : quand les hypermarchés se réinventent

Consommer moins mais mieux. Nous sommes prêts à alléger notre cadis pour nous acheter des produits de meilleure qualité.

Devant le magasin, rien n'a changé. Mais quand on pénètre devant le nouvel hypermarché Carrefour de la Toison d'or à Dijon (Côte-d'Or), un détail frappe d'emblée : les caisses ne sont plus à l'entrée. Ce n'est pas le seul changement : stands de restauration, produits locaux mis en évidence, coins bios renforcés... Les hypermarchés en perte de vitesse cherchent à gagner en authenticité.

Les hypermarchés s'adressent désormais à une clientèle plus jeune

"Cela change un peu du format traditionnel", confirme un client. Même stratégie chez la concurrence. Auchan mise depuis un an sur son espace cuisine. "Avec la restauration, on vient s'adresser à une clientèle un petit plus jeune, plus active, qui ne venait plus dans les hypermarchés", analyse Nicolas Cornuaille, chef de groupe solutions repas chez Auchan. La grande distribution, fragilisée par le commerce sur internet, veut s'adapter.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un client d\'un supermarché à Rennes (Ille-et-Vilaine), le 5 septembre 2008. (Photo d\'illustration)
Un client d'un supermarché à Rennes (Ille-et-Vilaine), le 5 septembre 2008. (Photo d'illustration) (MARCEL MOCHET / AFP)