Consommation : les épiceries bio et vrac constatent une baisse de fréquentation

Publié Mis à jour
Consommation : les épiceries bio et vrac constatent une baisse de fréquentation
France 3
Article rédigé par
Q. Cézard, Ph. Queyroux, N. Jacob - France 3
France Télévisions

Le bio est en perte de vitesse. Après des années de hausse, les ventes ont baissé de 3%. Presque partout en France, les magasins constatent une chute de la fréquentation.

Daniel est un habitué de longue date de l'épicerie en vrac. S'il y trouve des bons produits, venir ici est surtout une démarche citoyenne. Depuis quelques mois, les clients comme lui se font toutefois de plus en plus rares. Certains nouveaux consommateurs favorisant les circuits courts, le vrac et le bio, ont disparu après les confinements. Ce constat sombre est identique dans toutes les épiceries bio et vrac de Rennes (Ille-et-Vilaine) : baisses de 20 ou 30 % de la fréquentation, et de 50 à 30 euros pour le panier moyen. 

Problème de budget

Les consommateurs font de plus en plus attention à leur budget. Dans un salon du bio, les exposants tirent les mêmes conclusions : les clients priorisent leurs dépenses. Les professionnels du bio rencontrés restent néanmoins confiants sur le moyen et long terme, persuadés que ce modèle écologique et durable représente toujours l’avenir.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.