Cet article date de plus de deux ans.

Bactérie E. coli : les questions sont nombreuses après des intoxications massives

Publié
Bactérie E. Coli : les questions sont nombreuses après des intoxications massives
Bactérie E. Coli : les questions sont nombreuses après des intoxications massives Bactérie E. Coli : les questions sont nombreuses après des intoxications massives
Article rédigé par France 3 - F. Bouquillat, F. Prabonnaud M. Martel, T. Cuny, V. Gascouat D. Da Meda, M. Plouchart, L. Bleuzen
France Télévisions
France 3

Depuis janvier 2022, la France connaît une brusque flambée d’intoxication alimentaire due à la bactérie E. coli. Les autorités sanitaires ont confirmé un lien avec les pizzas surgelées Fraîch’up de la marque Buitoni. 75 enfants sont tombés malades et deux sont décédés.

Pour Vanessa, son fils est un miraculé. En février dernier, quelques jours après avoir consommé un morceau de pizza, son fils de 12 ans ressent des symptômes alarmants. "J’avais du mal à respirer la nuit, j’avais chaud (...) j’ai commencé à avoir des vomissements, c’était deux par jour, après ça s’est aggravé par sept vomissements par jour", décrit le jeune enfant. Il a été hospitalisé en urgence et passera trois jours en réanimation. L’enfant est victime de la bactérie E. coli et souffre d’une grave insuffisance rénale.

Une bactérie très résistante

Sa mère Vanessa raconte : "On vous explique que ça peut aller jusqu’à la dialyse, ça peut vraiment être grave et aller jusqu’au don d’organe". Les investigations sanitaires se poursuivent, comme pour 33 autres enfants, afin de démontrer le lien avec les pizzas surgelées Buitoni. Ce lien a déjà été prouvé dans 41 cas. La farine des pizzas aurait pu être souillée avant d’être utilisée. L’enquête s’avère compliquée, car même si la pizza est cuite à 230 degrès, la bactérie E. coli est très résistante. Les défenses immunitaires des enfants luttent ensuite moins efficacement contre la bactérie. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.