Alimentation : la souveraineté alimentaire, un enjeu stratégique pour la Finlande

Publié Mis à jour
Alimentation : la souveraineté alimentaire, un enjeu stratégique pour la Finlande
FRANCE 2
Article rédigé par
L.Desbonnets, C.Duval, B.Boussouar - France 2
France Télévisions

Malgré le froid et le manque de lumière, la Finlande a développé ses cultures pour devenir autosuffisante. Comment ? Reportage. 

En Finlande, les produits nationaux suffisent à nourrir presque tous les habitants du pays. Il est pourtant situé en grande partie au-dessus du cercle polaire. Il y fait nuit 24 heures sur 24 durant plusieurs mois l'hiver, et les termes cultivables y sont rares. Comme la terre est très peu fertile, la Finlande s'est spécialisée dans une céréale résistante, l'avoine, qui pousse de mai à la fin du mois d'août. "L'avoine, c'est bon pour les longues journées qu'on a en été. On a de la lumière même la nuit, donc ça pousse en permanence", explique Markus Eerola, agriculteur. 

Valoriser les protéines végétales

Le pays est devenu le deuxième exportateur mondial d'avoine. Avec les grains, il est possible de faire du pain, des gâteaux ou du lait végétal. Pour les légumes, impossible de se passer des serres. Presque tous les agriculteurs en possèdent. Ils y cultivent du chou-fleur, des brocolis ou du chou rouge, avant de les mettre en plein champ durant l'été. En raison des tensions sur le marché du gaz et du pétrole, la facture pour les chauffer a toutefois gonflé au cours des derniers mois. Le pays réfléchit à mettre au point des aliments moins gourmands en énergie, grâce à l'innovation, en valorisant les protéines végétales. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.