Alimentation : la chasse au gaspillage

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Alimentation : la chasse au gaspillage
France 3
Article rédigé par
P-L. Monnier, V. Travert, D. Fossard, M. Gualandi, M. Marini - France 3
France Télévisions

Chaque année, 10 millions de tonnes de nourriture sont jetées en France. Alors, des supermarchés et des applications anti-gaspillage s'organisent pour récupérer les invendus des commerçants afin de les proposer moins chers.

Dans le 19e arrondissement de Paris, le supermarché Nous Anti-Gaspi, en apparence banal, comporte uniquement dans ses rayons des produits invendus, sauvés in extremis. Les fruits et les légumes sont cabossés, et les dates de consommation plus courtes qu'en temps normal. Les tarifs sont en moyenne 20 à 30% moins chers que dans un supermarché classique.

Des applications pour lutter contre le gaspillage

Ce supermarché anti-gaspillage est né en Bretagne, il y a trois ans. Aujourd'hui, le réseau s'étend ; à ce jour, 12 magasins sont installés en France. Chaque matin, les marchandises, bradées par les géants de l'agroalimentaire, arrivent en camion. "Comme on fait de l'anti-gaspi, l'offre qu'on a en magasin ne cesse de changer", explique Charles Lottmann, cofondateur de Nous Anti-Gaspi. Cette chasse au gaspillage alimentaire est également à portée de pouce. Une fois par semaine, Elouan Vanderbeck, étudiant, traque les invendus des commerces grâce à une application. Il pourra ainsi obtenir un panier rempli des invendus de la journée d'une épicerie de quartier parisienne, pour un prix de 3 euros au lieu de 14 euros. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.