Amiante : des ex-officiers de la Marine attaquent l'État

Des militaires face à l'État. 45 ex-officiers demandent réparation après avoir été exposés à l'amiante pendant des décennies sur les bateaux de la Marine nationale.

FRANCE 3

Ils ont passé une grande partie de leur carrière sur les navires de la Marine nationale. Ces marins étaient mécaniciens ou manœuvriers, pendant des années ils ont été exposés à l'amiante. Aujourd'hui ce sont 45 officiers mariniers à la retraite qui ont décidé d'attaquer l'État. Parmi eux Jean-Paul Le Roux, 64 ans, il a travaillé dix ans à bord d'un bateau contenant de l'amiante et aujourd'hui il redoute de tomber malade.

Un préjudice d'anxiété 

"On sait que l'amiante peut sommeiller pendant une cinquantaine d'années avant de se réveiller. Je suis dans le créneau même si pour le moment tout va bien. On a tous un copain qui s'en va à cause de l'amiante donc est obligés d'y penser", déplore Jean-Paul Le Roux. Aucun des 45 militaires ne présente actuellement de pathologie, mais devant le tribunal administratif de Rennes (Ille-et-Vilaine) leur avocat a tenté de faire reconnaître un préjudice d'anxiété, déjà reconnu pour les civils.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le porte-avion Clémenceau, contaminé à l\'amiante, en février 2009.
Le porte-avion Clémenceau, contaminé à l'amiante, en février 2009. (FRED TANNEAU / AFP)