Salon Innorobo à Lyon : les robots au service des hommes

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 18/03/2014Durée : 00h48

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Il s'appelle I-cube, il a 3 ans et il apprend très vite. Un robot étrangement proche de l'homme dont les concepteurs espèrent faire bientôt un assistant et compagnon à domicile.

Il a un caractère assez humain. Un visage, un faciès. il vous montre qu'il est pas capable de jouer avec moi.

Des robots sous toutes les formes, humanoïdes mais pas seulement. Point commun : les services qu'ils rendent à l'homme. Ici : un exosquelette qui permet de porter des charges lourdes sans s'abîmer le dos.

Avec un peu d'entraînement ça va, ça commence à venir. La sensation du robot commence à s'oublier.

De drôles de visiteurs arpentent donc les allées du salon. Bienvenue dans le monde de la téléprésence. Ou comment être là tout en étant ailleurs grâce à cet écran mobile.

L'appareil se pilote depuis un ordinateur. Il y a une connexion Internet. Parmi les applications envisagées: la visite d'une personne dépendante. Autre application, la possibilité de visiter une exposition de se déplacer via cet appareil, sans être présent physiquement.

Un engin similaire chez un autre fabricant également est présenté. Plus léger, déjà en vente et accessible au grand public.

Tu peux le baisser si tu veux aller plus vite.

Même principe, la téléprésence avec une tablette tactile. Elle s'adapte sur une tige mobile.

Aujourd'hui pour 2.000 euros, le robot est là.

Plus utilitaire, ce robot nettoyeur. Le robot qui lave le sol en votre absence pour 600 euros. 40 minutes pour 40 m2.

Je m'appelle Roméo, je permets aux chercheurs d'explorer le passionnant domaine de l'assistance aux personnes âgées.

Pour finir, un projet français. Roméo mesure 1,40 mètre. Ce qui lui permet d'ouvrir une porte, de débarrasser une table. Un compagnon artificiel qui pourrait dans quelques années entrer dans nos maisons.

Le JT
Les autres sujets du JT