Restauration : un label qualité en garantie des produits frais ?

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 29/05/2013Durée : 00h50

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Quand on va au restaurant, c'est pour déguster des plats cuisinés par un chef. Un tiers des restaurateurs utilise des plats préparés industriels. Dans ces cas-la, peut-on vraiment parler de restaurant ? Une députée socialiste préconise un label qualité.

Un constat alarmant dans la restauration. Derrière des menus à bas prix se cachent souvent des surgelés ou des plats tout fait. Ce restaurateur est l'un des rares a reconnaître ses pratiques 30 % de sa carte est conservée.

Les confits de canard, on les achète en conserve, on essaye de prendre la meilleure qualité.

Vous servez du surgelé.

Oui bien sûr, faut pas s'en cacher, tout le monde le fait. Se lever tous les matins à 5h, faut le faire aussi. Avec tous les moyens qu'on a aujourd'hui, on se fait livrer. un tiers des professionnels utilise des produits industriels. Nous l'avions filmé en caméra caché, certains vont directement chez les grossistes. propose la création d'un label retsaurant réservé à ceux qui cuisinent à 100 % des produits frais.

Dans une enquête récente.

C'est une idée de salubrité publique, surtout avec les scandales dans Pagroalimentaire.

Cela éviterait de tromper les clients sur la qualité des produits.

Pour ce restaurateur bordelais, dont la cuisine traditionnelle est à base de produits frais du terroir, un label serait une vraie reconnaissance.

Notre travail est à base de produits de qualité, cela peut être du cochon du Pays Basque, les canards des Landes.

Les restaurateurs devraient disposer d'un délai de deux ans pour s'adapter. L'amendement pour la création du "Label restaurant".

Le JT
Les autres sujets du JT