Votre France Info, France info

Sarah Marquis, "le petit pont entre la nature et les humains"

1.000 jours et 1.000 nuits pour faire 20.000 kilomètres à pied de la Sibérie à l’Australie : c’est l’aventure et l’exploit réalisés par Sarah Marquis, une Suissesse de 42 ans, qui vient de publier "Sauvage par nature" aux éditions Michel Laffont.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(© Michel Lafon)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Sarah Marquis raconte qu’elle a "un jour rêvé d’un parcours qui traversait la Sibérie, les steppes mongoles, cette Chine magnifique qu’on ne connaît pas vraiment, en passant par le triangle d’or, le Laos, la Thailande, avec la magie de ces peuples des brumes, pour arriver en Australie comme les gens arrivaient en Australie avant, c'est-à-dire en bateau ", avant de terminer le parcours à pied, comme elle l’a commencé.

 

La Suissesse explique que cette passion lui vient de son plus jeune âge, puisqu’elle a vécu dans la nature, "proche de la terre " dans le Jura suisse. La démarche de Sarah Marquis est celle de se retrouver "dans un milieu hostile (…) pour apprendre à se connaître et vivre avec soi-même ".

 

L’aventurière se rappelle avoir vécu une histoire forte en Australie : "Je suis arrivée dans un endroit à 2.000 kilomètres à l’ouest d’Alice Springs où j’ai été récupérée par une tribu d’aborigènes. J’ai vécu avec eux pendant un certain temps. Lorsque j’ai quitté cette tribu, leur vie en relation avec la nature était tellement harmonieuse que je me suis dit soit je reste et je vis pleinement cette vie, soit je pars et j’en parle, ma mission est d’être ce petit pont entre la nature et les humains ." 

(© Michel Lafon)