Votre France Info, France info

Comment se porte la télévision ?

Informer, éduquer, divertir, tels devaient être les trois piliers de base de la télévision française à sa naissance. Ces trois axes ont-ils été respectés ? Pour en parler Monique Sauvage et Isabelle Veyrat-Masson sont les commissaires de l’exposition "Culture TV, saga de la télévision française", au Musée des Arts et Métiers et auteur de "Histoire de la télévision française".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(© Musée des arts et métier)

Du tube cathodique à l’écran ultra haute définition, de Pimprenelle à Dora l’exploratrice et du télé-crochet à la télé-réalité, Culture TV. Saga de la télévision française propose un grand "zapping" thématique à travers les époques et les générations. L’exposition est aussi l’occasion de s’interroger sur le futur du média, encore et toujours, préféré des français ; la Télé est morte ? Vive la Télé !

"La télévision a joué ce rôle de cultiver, de distraire, elle le fait implicitement,"  estime Monique Sauvage et Isabelle Veyrat-Masson. "La télévision s’inscrit dans l’exception culturelle française, c’est le partenaire premier de la création en France. L’offre de fictions repose largement sur les commandes de la télévision. "

"Les trois missions sont vraies historiquement et vraies de moins en moins. Ce qu’on essayé de faire les gens de notre télévision c’est d’informer et de cultiver en distrayant. D’une certaine manière la distraction s’est emparée de presque l’ensemble de la télévision. "

Les Français regardent la télévision en moyenne 3h50 par jour. "Cela couvre des réalités très différentes car c’est une affaire de générations, de capacité d’accès à d’autres loisirs. On a sur ces 3h50 des pics qui sont extrêmes avec une télévision de compagnie. "

A lire : 

 

(© Nouveau Monde)

 

Histoire de la télévision française , de Monique Sauvage et Isabelle Veyrat-Masson, aux éditions Nouveau monde

 

(© Musée des arts et métier)