Un monde d'avance, France info

Une nouvelle variante du virus en Afrique du Sud

Les autorités sanitaires sud-africaines annoncent avoir détecté une nouvelle variante du Covid-19, alors que le nombre de contaminations explose dans le pays.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Un test pour le coronavirus mené à Johannesbourg, en Afrique du Sud. 
Un test pour le coronavirus mené à Johannesbourg, en Afrique du Sud.  (LUCA SOLA / AFP)

Cette nouvelle souche s'appelle la "variante 501.V2". Elle a été mise à jour par une équipe de chercheurs sud-africains, qui a séquencé des centaines d'échantillons dans tout le pays. Elle a repéré il y a environ deux mois, cette nouvelle forme de virus plus contagieuse qui se diffuse dans la population.  

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a été immédiatement informée de ce développement ainsi que la Grande-Bretagne, qui elle aussi est affectée par une nouvelle variante du Covid-19. Le plus inquiétant, c'est que les médecins sud-africains ont aussi constaté une évolution du paysage épidémiologique, avec des patients plus jeunes, sans comorbidités, et qui développent les formes graves de la maladie.  

Les autorités sud-africaines expliquent qu'au-delà de cette nouvelle variante, l'arrivée de l'été australe qui favorise le brassage de population et la lassitude des gens avec un relâchement du respect des gestes barrières, sont aussi responsables de la dégradation sanitaire dans le pays.  

La deuxième vague de l'épidémie est bien là

 

Les derniers chiffres sont très préoccupants. Dimanche dernier, le pays a franchi la barre des 10 000 contaminations en une seule journée. Lors du pic de la première vague en juillet dernier, au plus fort, on était  à 12 000 cas par jour.  

Le taux de positivité de l'Afrique du Sud atteint désormais les 21%, alors que le taux idéal, selon les autorités de Johannesburg, devait être de 10% seulement. La région la plus touchée reste Le Cap, à la pointe sud du pays, avec un tiers des nouvelles contaminations.  

Au niveau national, le nombre de morts liés au coronavirus approche désormais les 25 000 décès. Résultat : l'Afrique du Sud est devenu le pays le plus touché sur le continent devant notamment le Maroc, l'Egypte ou la Libye.  

Alors forcément, avec ce tableau sanitaire qui se noircit de jour en jour, les autorités serrent la vis des mesures de restriction sociale, avec un couvre-feu plus strict, des fermetures ponctuelles de plages, les bars devront baissé leurs rideaux à 22h, y compris pour le réveillon de Noël et la nuit de la Saint-Sylvestre.  

Du côté des pays de l'Union européenne, on devrait suspendre les liaisons aériennes avec l'Afrique du Sud, comme Bruxelles l'a aussi décidé avec la Grande-Bretagne.

Un test pour le coronavirus mené à Johannesbourg, en Afrique du Sud. 
Un test pour le coronavirus mené à Johannesbourg, en Afrique du Sud.  (LUCA SOLA / AFP)