Transportez-moi, France info

Transportez-moi. Sur la route des animaux

Le 14 juin a eu lieu la 3e journée mondiale de mobilisation contre les transports "longue distance" pour les animaux, l’occasion de revenir sur la condition animale dans les transports.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Des poulets en batterie, dans une ferme vendéenne, le 30 avril 2017. 
Des poulets en batterie, dans une ferme vendéenne, le 30 avril 2017.  (L214 - ETHIQUE & ANIMAUX / AFP)

Pour fournir de la viande au monde entier, plus de 1900 animaux sont abattus par seconde, soit 60 milliards par an. Et pour parvenir à nos assiettes, les animaux destinés à la consommation parcourent parfois de très longues distances.

Au-delà de 8 heures de transport, les animaux s’épuisent, se blessent et se déshydratent, ce qui peut entraîner leur mort. Il faut vraiment mettre un terme aux exportations sur les longues distances.

Léopoldine Charbonneaux, directrice de CIWF France

Que dit la loi concernant le bien-être animal dans les transports ?

Les amendements sur le bien-être animal, et notamment la limitation des durées de transports d’animaux vivants, ont tous été rejetés lors du débat parlementaire enflammé sur le projet de loi "agriculture et alimentation", qui a eu lieu dans la nuit du 27 au 28 mai 2018.

Les Français sont à 89% favorables à 8 heures de transport, les parlementaires ne les entendent pas.

Allain Bougrain Dubourg, producteur, réalisateur et président de la Ligue pour la protection des oiseaux

Pourtant, depuis 1976, la loi décrit les animaux comme des êtres sensibles envers lesquels les propriétaires ont certains devoirs. Une association est même baptisée en référence à cet article du code rural : il s’agit de L214. Pour savoir si nos élus agissent ou non dans l’intérêt des animaux, l’association a développé un outil en ligne, appelé "Politique et animaux". Parmi ceux militants pour le bien-être animal, on retrouve notamment Pascal Durand, porte-parole d’Europe Écologie Les Verts et député européen.

La souffrance d’un animal est une atteinte à la dignité humaine.

Pascal Durand, porte-parole d’Europe Écologie Les Verts et député européen

Les animaux des parcs zoologiques

En France, il y a plus de 350 parcs zoologiques et aquariums où sont détenus près de 80.000 animaux. Le zoo de la Palmyre est l’un des plus renommés de France. Il regroupe à lui seul 1600 mammifères, oiseaux et reptiles répartis en 110 espèces différentes et originaires des quatre coins du monde.

La législation actuelle ne permet plus, pour beaucoup d’animaux, de les exporter des pays d’origine. Les animaux qu’on voit dans les zoos sont à 99% nés dans des zoos.

Thierry Petit, Vétérinaire au Zoo de la Palmyre depuis 1989 et responsable des transferts d’animaux

Les animaux de cirque, des bêtes de foire ?

Le recours aux animaux sauvages dans les cirques fait débat. Cette pratique est même interdite dans plusieurs pays dont l’Italie et la Belgique. En France, 7 personnes sur 10 sont pour cette interdiction, dont André-Joseph Bouglione lui-même. Issu d’une des plus célèbres familles du cirque français, cet ancien dompteur de fauves a décidé de ranger son fouet et de créer un "Ecocirque 100% humain".

On prenait de plus en plus conscience qu’on exhibait des animaux, quel que soit l’amour qu’on avait pour eux et les soins qu’on leur donnait, on les exhibait pour de l’argent. On s’était dit que ce n’était plus possible.

André-Joseph Bouglione, artiste et directeur de l'Ecocirque Joseph Bouglione

Coup de gueule de la semaine : l’abandon des animaux de compagnie

En France, il y a autant d’animaux de compagnie que d’humains, soit près de 63 millions. Mais chaque année, près de 100.000 d’entre eux sont abandonnés, dont 60.000 en été.
Face à cette situation, de nombreuses associations se mobilisent comme la SPA, qui en recueille près de 40.000 par an. La Fondation 30 millions d’Amis quant à elle, aide les maîtres à voyager avec leurs animaux en fournissant des kits de voyage gratuits et une application permettant de géolocaliser toutes les plages et les lieux de villégiature où les animaux sont acceptés.

En France, l’abandon d’un animal peut coûter jusqu’à 2 ans d’emprisonnement et 30.000 € d’amende

La séquence insolite : quand l’homme se prend pour un perroquet

Il existe aujourd’hui des applications pour reconnaître les cris d’animaux, une sorte de Shazam animalier ! Et tout comme les perroquets parviennent à nous copier, des imitateurs de talent arrivent à reproduire une multitude de cris d’animaux comme cet homme aux cordes vocales impressionnantes…

Des poulets en batterie, dans une ferme vendéenne, le 30 avril 2017. 
Des poulets en batterie, dans une ferme vendéenne, le 30 avril 2017.  (L214 - ETHIQUE & ANIMAUX / AFP)