Transportez-moi, France info

Transportez-moi. Le 53e salon de l'aéronautique et de l'espace au Bourget

Cette semaine a eu lieu le salon international de l’aéronautique et de l’espace, au Bourget. Il se termine avec le week end grand public demain soir, dimanche 23 juin.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le véhicule électrique et monoplace de Airbus présenté le 18 juin au Bourget.
Le véhicule électrique et monoplace de Airbus présenté le 18 juin au Bourget. (ERIC PIERMONT / AFP)

Ce plus grand salon du monde est avant tout professionnel, les 2 400 exposants viennent pour la plupart vendre ou faire leur marché de pièces détachées. Un avion c’est près de deux millions de pièces mécaniques, de la plus petite comme un voyant d’alarme, jusqu’à l’aile d’avion qui elle-même est constituée de 100 000 pièces. C’est ce qu’on nomme les sous traitants. Et le point commun entre tous est l’innovation. 

Comme à chaque fois, le jeu du "c’est moi le meilleur"

Mais les Américains, avec leurs accidents du Boeing 737 MAX, se font plus discrets cette année, et Airbus ne pavoise pas pour autant. En attendant ils engrangent des commandes comme jamais.

Mais c’est assez paradoxal, de voir que d’un côté, on accuse le transport aérien d’être un grand pollueur, et qu’il est prévu malgré tout qu’il va doubler dans moins de 20 ans. Des accords internationaux ont été signés pour stabiliser et même réduire les émissions au niveau de 2025. Des programmes internationaux, notamment européens imaginent des innovations de rupture. Les start up sont également sollicitées et aidées par des entreprises comme Aéroport de Paris.

Un Airbus A380, le plus gros avion civil du monde, lors du Salon du Bourget (Seine-Saint-Denis), le 20 juin 2013.
Un Airbus A380, le plus gros avion civil du monde, lors du Salon du Bourget (Seine-Saint-Denis), le 20 juin 2013. (FRANCOIS MORI / AP / SIPA)

Cette année, la mode des taxis volants est en grande évolution. Dans un premier temps, ils pourraient acheminer des passagers en correspondance. Un projet est également en cours d’évaluation, avec l’école de l’aviation civile et la société Steria. Il s’agit de livraisons en drones entre les hôpitaux toulousains, puis des livraisons dans des secteurs urbains, en survolant en grande partie la Garonne. On se croirait dans Le 5e élément, et ces start up étaient à découvrir au salon.

Un secteur créateur d’emplois qui peine à recruter

Cela représente presque 200 000 salariés, sans compter les exploitants, comme les compagnies ou les aéroports,  c’est pourquoi, il y a une opération séduction dans un hall appelé "l’avion des métiers".

Il y a même des entretiens d’embauche pour tous les niveaux mais cela reste très masculin, c’est pourquoi Elisabeth Borne, la ministre des Transports, elle-même ingénieure polytechnique, est venue parler à des élèves, en ayant un discours encourageant, poussant volontairement les jeunes filles à se trouver naturellement à leur place dans ce milieu toujours très masculin. Cette manifestation était organisée par l’association "Elles bougent", et une autre par Air Emplois.

Le secteur de l\'aéronautique prévoit de recruter 15 000 personnes en 2019.
Le secteur de l'aéronautique prévoit de recruter 15 000 personnes en 2019. ( / XINHUA)

Durant toute la semaine, et ce week-end également, des démonstrations de tous types d'avions en vol ont eu lieu. Avec une sécurité maximum, car on se souvient de l’accident du chasseur russe ou les pilotes ont réussi à éviter la foule et ont pu s’éjecter. 

Malheureusement cette situation a donné une parfaite démonstration du siège éjectable. 7 600 vies en 70 ans ont été sauvées grâce notamment aux sièges de la société Martin Baker. Si l'on y ajoute les sièges russes, on doit probablement dépasser les 15 000 pilotes sauvés

Un avion israélien 100% électrique était exceptionnellement présent durant ce salon. Il s’agit d’Alice, un avion avec deux moteurs électriques en bout d’aile, et un autre dans la queue, avec une finesse qui lui permettrait de franchir 1 000 kilomètres avec 9 personnes à bord…à suivre ! 

Au salon du Bourget, en Seine-Saint-Denis, les grands constructeurs aéronautiques présentent leur prototype d\'avion du futur. L\'appareil sera hybride et peut-être un jour complètement électrique.
Au salon du Bourget, en Seine-Saint-Denis, les grands constructeurs aéronautiques présentent leur prototype d'avion du futur. L'appareil sera hybride et peut-être un jour complètement électrique. (FRANCE 3)

Le coup de cœur de cette semaine

Il y a presque 50 ans des astronautes se sont posés sur la Lune, trois d’entre eux étaient présents sur le salon, Jean-François Clervoy, lui même astronaute, les décrits comme de grands enfants ravis d'être présents sur ce salon afin de représenter une partie majeure de notre histoire spatiale et d'assister aux évolutions. 

L’aventure spatiale continue puisqu’on parle de construire une base permanente sur la Lune, à suivre ! 

Le véhicule électrique et monoplace de Airbus présenté le 18 juin au Bourget.
Le véhicule électrique et monoplace de Airbus présenté le 18 juin au Bourget. (ERIC PIERMONT / AFP)