Tout est politique, France info

Tout est politique. Vot'action à la SNCF : "Et pourquoi pas un référendum auprès des clients ou des contribuables ?", ironise l'eurodéputé Alain Lamassoure

Les invités de "Tout est politique" sont notamment revenus jeudi soir sur la vot'action organisée par l'intersyndicale de la SNCF.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
L\'eurodéputé PPE Alain Lamassoure dans le studio de franceinfo jeudi 10 mai 2018.
L'eurodéputé PPE Alain Lamassoure dans le studio de franceinfo jeudi 10 mai 2018. (FRANCEINFO)

L'intersyndicale de la SNCF a annoncé, mercredi 9 mai, une consultation interne, "une vot'action" sur la réforme de la compagnie ferroviaire à partir du 14 mai. L'objectif : demander aux cheminots s'ils sont "pour ou contre" la réforme de la compagnie ferroviaire. De son côté, la CFDT a proposé "42 amendements" pour modifier la réforme du statut des cheminots et de la SNCF portée par l'exécutif.

L'extrait 

La réaction d'Alain Lamassoure, ancien ministre, ex-Les Républicains et eurodéputé affilié au groupe du Parti populaire européen (PPE).

Alain Lamassoure : Le referendum interne serait parfaitement légitime si l'entreprise était en mesure de se débrouiller toute seule. Or, elle est sous perfusion permanente de l'État. Donc, un referendum uniquement entre les salariés de l'entreprise, c'est assez pittoresque. Pourquoi pas un referendum avec les clients de l'entreprise ? Ça serait intéressant de leur demander leur avis. Et pourquoi pas un referendum auprès des contribuables qui paient les déficits de l'entreprise et qui auront à payer la dette de l'entreprise (plusieurs dizaines de milliards d'euros) ? Et les contribuables, qui les représentent ? Ben, les députés à l'Assemblée nationale et les sénateurs. C'est eux qui voteront la réforme.

Les invités

Alain Lamassoure, eurodéputé (groupe du Parti populaire européen), vice-président de la délégation française du PPE et ancien ministre délégué aux Affaires européennes puis au Budget

Christine Revault d’Allonnes-Bonnefoy, eurodéputée socialiste, présidente de la délégation socialiste française au Parlement européen et membre de la direction collégiale du PS

Laurence Sailliet, porte-parole Les Républicains

Chloé Morin, directrice de l'Observatoire de l'opinion à la Fondation Jean-Jaurès

L\'eurodéputé PPE Alain Lamassoure dans le studio de franceinfo jeudi 10 mai 2018.
L'eurodéputé PPE Alain Lamassoure dans le studio de franceinfo jeudi 10 mai 2018. (FRANCEINFO)