Tout est politique, France info

"Si les faits sont avérés, Gérald Darmanin ne pourra pas rester au gouvernement, au titre de la morale", estime l'ancienne ministre Laurence Rossignol

Les invités de "Tout est politique" sont revenus, lundi, sur la situation du ministre Gérald Darmanin, visé par une plainte pour viol.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Laurence Rossignol, sénatrice PS de l’Oise, ancien ministre des Familles, de l’enfance et des droits des femmes, était l\'invité de franceinfo lundi 5 février 2018.
Laurence Rossignol, sénatrice PS de l’Oise, ancien ministre des Familles, de l’enfance et des droits des femmes, était l'invité de franceinfo lundi 5 février 2018. (FRANCEINFO)

L'extrait

Gérald Darmanin, le ministre de l'Action et des comptes publics, est visé par une enquête préliminaire après une plainte pour viol. Laurent Wauquiez, le patron du parti Les Républicains, réclame sa démission, mais la question divise. Les invités de "tout est politique", sur franceinfo, sont revenus, lundi 5 février, sur ce dossier. 

Laurence Rossignol, sénatrice socialiste et ex-ministre des Droits des femmes : Pour le moment il y a une enquête préliminaire (...) Si les faits sont ceux que je décris, si en effet, il y a un lien entre la demande d'intervention et une relation sexuelle avec cette femme, ce n'est pas acceptable et il ne pourra pas rester au gouvernement (...). C'est au titre de la morale. Heureusement qu'on a une morale, surtout quand on est en responsabilité publique. Dans l'intérêt de ce gouvernement, effectivement, je pense que ce sera très compliqué pour monsieur Darmanin, si les faits sont ceux que l'on comprend, qu'il reste au gouvernement... Si les faits sont avérés et indépendamment de la qualification judiciaire et d'une éventuelle prescription des faits qui sont avérés

François Patriat, sénateur La République en marche : Vous avez bien compris, si j'écoute Laurence Rossignol, toute dénonciation calomnieuse possible doit entraîner immédiatement le départ d'un ministre du gouvernement ! (...) Il y a une instruction judiciaire qui est obligatoire. Ce que je souhaite, c'est que cette instruction judiciaire soit menée à son terme. Si à l'issue de l'instruction judiciaire, ce que je pense, il n'y a pas lieu de poursuivre, on aura fait une victime supplémentaire. On aura fait, comme on a fait pour le député de Moselle (...) et aujourd'hui, on voit bien qu'il y avait une dénonciation calomnieuse. Je ne veux pas qu'il arrive à monsieur Darmanin ce qui est arrivé à ce député. Et si l'instruction judiciaire (...) conduit à des résultats positifs, je crois qu'on n'aurait pas besoin de dire à monsieur Darmanin de prendre ses responsabilités.

Les invités

François Patriat, sénateur LREM de la Côte d’Or

Laurence Rossignol, sénatrice PS de l’Oise, ancien ministre des Familles, de l’enfance et des droits des femmes

Laurence Rossignol, sénatrice PS de l’Oise, ancien ministre des Familles, de l’enfance et des droits des femmes, était l\'invité de franceinfo lundi 5 février 2018.
Laurence Rossignol, sénatrice PS de l’Oise, ancien ministre des Familles, de l’enfance et des droits des femmes, était l'invité de franceinfo lundi 5 février 2018. (FRANCEINFO)