Savoir être, France info

Emmener sa petite-fille en voiture à 85 ans

Comment expliquer à une personne très âgée les risques de prendre le volant?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(© Fotolia)

 Le père du mari de Julie a 85 ans. Il souffre de troubles cardiaques graves – il a déjà eu plusieurs infarctus – et d’une pathologie neurologique. Malgré tous ces risques, il refuse de renoncer à conduire et fait encore de longs trajets sur autoroute. Et là, il s’est mis en tête d’emmener sa petite-fille de 8 ans. Julie trouve cela très imprudent, contrairement à son mari qui soutient l’attitude de son père. Julie voudrait savoir comment parler à son beau-père sans le blesser… L'avis de la psychanalyste Claude Halmos.

Posez vos questions ICI (questions liées aux enfants, à la famille, au monde du travail ou à l'actualité)

Les dernières publications (sélection de Bruno Denaes)

* L’annonce. Dire la maladie grave, Martine Ruszniewski et Gil Rabier (Ed. Dunod). L’annonce des « mauvaises nouvelles » est terrible pour le patient atteint d’une maladie grave, mais elle est aussi source de malaise et d’angoisse pour le soignant. Il faut apprendre à transformer savoir médical et scientifique en parole humaine et subjective. L’ouvrage s’appuie sur de nombreux témoignages.      

* Papa Hérisson rentrera-t-il à la maison ? Nicolas Hénin et Pierre Torres (Ed. Flammarion). Ce bel album pour enfants (dès 5/6 ans) a été imaginé par deux journalistes, retenus en otages en Syrie pendant 10 mois. Il raconte l’aventure de Papa Hérisson parti chercher de la nourriture pour sa famille et « enlevé » par un petit garçon qui veut en faire son animal de compagnie. Il s’enfuira, mais pas facile de retrouver sa famille… Une histoire qui finit bien pour assurer les enfants inquiets de l’absence d’un parent…

* Comment attirer la sympathie et vous faire des amis , Jack Schafer et Marvin Karlins (Ed. Ixelles). Ces deux psychologues  vous proposent d’apprendre à décrypter instantanément vos interlocuteurs et à influencer la façon dont ils vous perçoivent. Il s’agit de gagner la sympathie et la confiance de nos interlocuteurs, bien utiles dans nos relations amicales, familiales et professionnelles. 

* Ce que les mères n’avouent jamais , Jessica Cymerman (Ed. Leduc). Un petit livre très drôle de recueil de réflexions de parents lorsqu’ils sont « à bout » de leurs chers enfants… Et c’est vrai que nombre de parents vont s’y retrouver…

* Frères, sœurs. Guérir de ses blessures d’enfance , Virginie Megglé et Alix Leduc (Ed. Leduc). Qui n’a pas souffert de sa place dans la famille et de relations, pas toujours simples, avec frères et sœurs ? Et ces blessures passées peuvent avoir toujours des incidences sur le présent. A partir de témoignages, ce livre vous aide à comprendre et à décrypter les plaies non refermées et à avancer.

* J’irai jusqu’à la mer, Laurent Hasse (Ed. Payot). Après un grave accident et un coma, l’auteur entreprend une traversée de la France à pied. En plein hiver, du sud vers le nord, il va parcourir 1 500 km à la rencontre de lui-même et des autres. Et à ces « autres », il va poser la même question : « C’est quoi le bonheur pour vous ? ». Loin des clichés, on découvre les Français dans leur intimité et leur réalité.         

* J’ai décidé de faire confiance , Fabien Eon (Ed. Eyrolles). Les relations à la maison, au travail ne sont pas toujours harmonieuses. Malgré de bonnes intentions, malentendus, tensions et conflits peuvent causer des dommages qui auraient pu être évités. Cet ouvrage propose des pistes pour sortir des conflits, rétablir les relations, tout cela grâce à la confiance.

* La sexualité masculine , collectif (Ed. PUF). La contribution de plusieurs spécialistes sur un sujet qui bénéficie de peu de recherches psychanalytiques.

                            

(© Fotolia)