Réparties de campagne. En 2017, élection présidentielle et "Ambition intime" pour Jean-Luc Mélenchon

écouter (3min)

Retour aujourd’hui sur l’élection de 2017 et une émission qui avait beaucoup fait parler d’elle à l’époque : "Ambition intime" sur M6, présentée par Karine Le Marchand.

Article rédigé par
Cyril Lacarrière - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le leader de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, à Saint-Auban (Alpes de Haute-Provence) le 4 juillet 2021 (JEAN FRANCOIS MUTZIG / MAXPPP)

Automne 2016. Karine Le Marchand décide de s'intéresser aux candidats à l’élection présidentielle. Un exercice inattendu qu’elle va s’approprier avec ce qui fait son succès dans L’amour est dans le pré

Preuve de sa force de persuasion, Karine Le Marchand va convaincre Jean-Luc Mélenchon de participer. Et chose très rare, ce jour-là, le leader de La France insoumise va accepter de parler un peu de son intimité, évoquant un problème d'audition : "On ne savait pas que je n'entendais pas. Donc j'ai toujours été 'dans la Lune', mais parce que j'y étais vraiment ! Enfin, je ne suis pas sourd. J'entends la moitié de ce que vous entendez." Une confidence inédite pour Jean-Luc Mélenchon qui protège énormément sa vie privée.

Une image plus humaine

Le journaliste de Libération Lilian Alemagna, qui avait suivi sa campagne en 2017, nous explique les raisons qui ont poussé le leader de la France insoumise à participer à Ambition intime : "Il n'a jamais voulu mettre en scène sa vie personnelle, intime. Et en même temps, il faut parler à des gens qui n'écoutent pas les chaînes d'info en continu ou les émissions politiques. Sa directrice de la communication le pousse à aller dans des médias non politiques pour parler de son enfance, de sa vie personnelle et essayer de donner un regard plus humain."

Le député Alexis Corbière, un proche de Jean-Luc Mélenchon, avait soutenu cette idée. À ses yeux, aucun espace d’expression ne doit être négligé lors d’une campagne : "À partir du moment où un public populaire regarde ces émissions, à partir du moment où il peut parler politique et faire passer des idées, il y va." 

Il a l'impression qu'il y a moins de pièges, que c'est moins codifié intellectuellement et politiquement, et qu'il a des espaces d'expression plus intéressants.

Alexis Corbière, La France insoumise

à franceinfo

Jean-Luc Mélenchon s’était bien tiré de cet exercice inhabituel pour lui. Mais quatre ans après, qu’en reste-t-il ? "Les gens aujourd'hui ont oublié cette émission, estime Lilian Alemagna. Ils retiennent 'La République c'est moi !' ou ses discours qui flirtent avec le complotisme. C'est l'un des hommes politiques français qui depuis 2012 et 2017 ont beaucoup perdu en termes d'image et de crédibilité. Il va donc avoir besoin que les gens réapprennent à le connaître."

Pour le moment, Jean-Luc Mélenchon ne fait pas partie du casting de la prochaine saison d’Ambition intime. Karine Le Marchand revient bien à la rentrée mais elle a décidé de ne s’intéresser qu’à des femmes politiques.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Réparties de campagne

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.