Prenez soin de vous, France info

Prenez soin de vous. Mangez à la mode chinoise

Tous les jours, Edwige Coupez propose des clés et des conseils pour le bien-être au quotidien. Aujourd'hui, les bienfaits de la gastronomie chinoise, notamment les bouillons, alors que les festivités du Nouvel An chinois se terminent dimanche.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le défilé du Nouvel An chinois à Paris, en février 2013.
Le défilé du Nouvel An chinois à Paris, en février 2013. (NATHANAEL CHARBONNIER / RADIO FRANCE)

Adeline Grattard, la cheffe du restaurant Yam'Tcha, une étoile au Michelin, et du Café lai'Tcha à Paris, a choisi deux plats traditionnels du Nouvel An chinois, alors qu'il se termine, dimanche 17 février. Le bouillon et la soupe, au quotidien sur les tables des Chinois, facilitent la digestion.

Le Lo Bak Go, un gâteau de navets vapeur

"C'est du navet râpé sauté au wok, avec des crevettes et des pétoncles séchées, de la saucisse chinoise, de la ciboulette, du poivre blanc, le tout mélangé à de la farine de riz et du bouillon de poulet", explique Adeline Grattard, cheffe qui a ouvert trois établissements avec son mari Chi Wah Chan.

Les techniques de cuisson de ce plat sont typiques de la cuisine chinoise. Les navets sont d'abord sautés au wok, une cuisson très rapide et quasiment sans matière grasse. Puis le gâteau est cuit à la vapeur, ce qui est idéal pour conserver les saveurs et les qualités nutritionnelles des aliments.

Une salade braisée au pak choï

Plat traditionnel également du Nouvel An chinois, le pak choï est censé apporter la fortune. "Le pak choï est une algue moustache, une algue de rivière qui est séchée, puis réhydratée dans du bouillon de fruits de mer ou de poulet. Elle est ensuite braisée avec la salade et des huîtres."

Le goût est très champignonné, sour (aigre). Selon Adeline Grattard, ce plat va avoir un effet refroidissant pour le corps. C'est le principe du yin yang appliqué à la cuisine. "Si on mange de la friture ou des choses très pimentées tout le temps, ça va avoir un effet chaud. On va transpirer et mal digérer. Alors que tout ce qui est soupe, bouillon, braisage, va avoir le rôle d'apaiser et de faciliter la digestion."

Pour respecter cet équilibre, le menu traditionnel chinois se compose de trois à quatre plats : une soupe, des légumes verts, du riz, et une viande ou un poisson. Repas que vous pouvez accompagner de thé. Mais attention aux excès. Évitez le thé vert, notamment si vous êtes carencé en fer.

Le défilé du Nouvel An chinois à Paris, en février 2013.
Le défilé du Nouvel An chinois à Paris, en février 2013. (NATHANAEL CHARBONNIER / RADIO FRANCE)