Planète Géo, France info

Planète Géo. Turin, la métamorphose

Les Français plébiscitent toujours autant l'Italie, le mois de mai et ses ponts favorisant une escapade de l'autre côté des Alpes.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Depuis le Palazzo Madama, au premier plan l\'église San Lorenzo.
Depuis le Palazzo Madama, au premier plan l'église San Lorenzo. (DAGMAR SCHWELLE / GEO)

On pense souvent pour nos escapades de mai à Rome, Florence, la Toscane, négligeant à tort, de s'arrêter au plus près, à Turin.

La belle du Nord

Ainsi les Italiens surnomment-ils Turin, la capitale du Piémont. Avec son cœur historique rénové, réputé pour ses palais baroques, ses monuments, ses places, Turin est devenue la destination touristique à la mode. "La quatrième ville d'Italie est recherchée pour sa qualité de vie exceptionnelle en matière culturelle.../...On est loin des années 1970, les années Fiat : sur les 130.000 ouvriers il n’en reste plus que 5 000 à travailler pour la marque de luxe Maserati", souligne Jean-Christophe Servant dans le magazine Géo

L'art contemporain est roi

Transformation des friches industrielles en espaces verts et zones à start-up, projets architecturaux audacieux et rénovation du musée de l'Automobile, ce vaste programme a changé l'ambiance de la ville, attirant vers elle des artistes.

La ville a emprunté, dans les années 1990, trois milliards d'euros pour rénover son patrimoine, créer une ligne de métro et sa pinacothèque.

Au Castelli Di Rivoli, oeuvre de Maurizio Catellan.
Au Castelli Di Rivoli, oeuvre de Maurizio Catellan. (PIERRE OLIVIER DESCHAMPS / GEO.)

Ville ouvrière et aussi contestataire avec l’Arte Povera à la fin des années 1960, Turin s’est tournée vers l’art contemporain, et expose aujourd’hui les tendances les plus actuelles, au niveau international…

Un exemple parmi d’autres, la Fondation Merz qui siège dans une ancienne usine et produit les œuvres de Mario Mer, ou encore ce pôle culturel dédié aux arts vivants et à la musique électronique tandis que les musées se multiplient.

Turin attire les artistes et les étudiants

La ville magnétise les artistes, mais pas seulement : Turin attire les étudiants pour une raison très simple, ses loyers bien moins élevés que dans les autres villes.

  Vue depuis le mont des  Capucins.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  
  Vue depuis le mont des  Capucins.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                   (DAGMAR SCWELLE / GEO)

Turin s’est façonnée un nouveau visage, aussi, en élisant en 2016, à la tête de la mairie, Chiara Appendino, jeune femme de 32 ans, issue du Mouvement Cinq Étoiles.

Depuis le Palazzo Madama, au premier plan l\'église San Lorenzo.
Depuis le Palazzo Madama, au premier plan l'église San Lorenzo. (DAGMAR SCHWELLE / GEO)