On s'y emploie, France info

On s'y emploie. Comment les Américains nous voient au travail

Chaque dimanche de l'été, nous avons demandé à des étrangers travaillant en France de nous dire ce qui les étonne, les agace ou les séduit dans notre façon de travailler. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Comment sommes-nous vus par les travailleurs étrangers installés en France. Aujourd\'hui la vision d\'une américaine.
Comment sommes-nous vus par les travailleurs étrangers installés en France. Aujourd'hui la vision d'une américaine. (MAXPPP)

Une Américaine étonnée notamment par notre lenteur à prendre des décisions

Betsy Parayil-Pezard vit en France depuis 17 ans, elle a travaillé dans le social, dans l'enseignement universitaire, dans la direction des entreprises, et elle est aujourd'hui coach. Elle a créé un cabinet qui s'appelle Connection Leadership. Et la première chose qui l'a étonnée a été notre lenteur à prendre des décisions...

B.P.P. : ça m'a attiré vers la France, le côté profond, mais au travail, c'est lent aussi et ça, c'est plus difficile. Par ailleurs, je trouve qu'on ne valorise pas toujours assez la créativité, que les idées doivent émaner seulement de certaines personnes.

Aux États-Unis, tout le monde doit être créatif dans tous les types de métiers

C'est une compétence que l'on cherche à développer dès l'école. 
J'aime que le travail fasse partie de la vie mais que ça ne soit pas toute notre vie. Il y a un respect de la personne, on n'est pas esclave de son travail, on a suffisamment de vacances, et c'est bien. Enfin je trouve qu'on se méfie beaucoup ici de la réussite. Il y a une croyance qu'on ne peut pas réussir sans être malhonnête.

Comment sommes-nous vus par les travailleurs étrangers installés en France. Aujourd\'hui la vision d\'une américaine.
Comment sommes-nous vus par les travailleurs étrangers installés en France. Aujourd'hui la vision d'une américaine. (MAXPPP)